DERNIERE MINUTE

Historique

L’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) de Dijon (qui s’appelait à l’époque « Ecole de masso-kinésithérapie ») a été créé en 1963 par le Professeur Georges Claude LECLERC, chirurgien orthopédiste des Hôpitaux de Dijon.

Le statut juridique de l’Institut est celui d’une association loi 1901 à but non lucratif intitulée : « Association Dijonnaise pour l’Enseignement de la Masso-Kinésithérapie – ADEMK ».

Sa direction administrative était alors assurée par le Pr Leclerc, sa direction technique par Maurice RENAUD-BEZOT, Masseur-Kinésithérapeute, Surveillant-Chef au Centre Hospitalier Universitaire (CHU).

Des locaux laissés libres par le départ de l’Ecole de Médecine au moment de sa transformation en Faculté sont mis à la disposition de l’Institut par le CHU. L’ensemble des bâtiments était donc situé  à cette époque dans l’enceinte de l’Hôpital Général.

En 1976, le Pr LECLERC (décédé en 1990) fait valoir ses droits à la retraite. Le Pr DIDIER, Chef du Service de Rééducation Fonctionnelle au CHU de Dijon est alors nommé directeur de l’Institut.

En 1978, l’Institut est transféré à l’Hôpital d’Enfants. (Les anciens bâtiments de l’Hôpital Général ayant abrité l’Institut seront ensuite utilisés par l’Ecole d’Ambulanciers, puis seront  détruits). Les locaux sont répartis, pour une part, dans le Service de Rééducation Fonctionnelle et, pour une autre part, dans des salles mises à disposition de l'école par le CHU et la Faculté de Médecine.

En 1985, Jean Michel LARDRY, Masseur-Kinésithérapeute diplômé de l’IFMK Dijon et diplômé de l’Ecole de Cadres de l’Institut National de la Kinésithérapie de Paris, est nommé au poste de directeur technique de l’Institut à la place de Maurice Renaud-Bezot (décédé en 1995) qui fait valoir ses droits à la retraite.

En 1990, l'IFMK Dijon a été le premier Institut français à expérimenter la sélection de ses étudiants par la première année de médecine. Principe qui est actuellement adopté par la très grande majorité des IFMK.

En 1992-1993, le Conseil d'administration de l'ADEMK décide de la construction de locaux propres (1.200 m2 sur 3 niveaux) à proximité immédiate du CHU et de la faculté de médecine, sur un terrain mis à la disposition de l’Institut par le CHU.

Au 1er septembre 2005, Jean Michel LARDRY est nommé Directeur de l’Institut en remplacement du Pr Didier, nommé conseiller médical et scientifique au Conseil pédagogique.

Le 1er févirer 2013, Cécile LE MOTEUX, masseur-kinésithérapeute cadre de santé, titulaire d'un master en Sciences de l'éducation, est nommée directrice adjointe chargée de la pédagogie.

Entre 2002 et 2011 le quota d'étudiants admis en 1ère année d'études est passé, grâce à l'ARS (Agence Régionale de Santé - Région Bourgogne) et au Conseil régional de Bourgogne, de 32 à 80 pour adapter le nombre de professionnels aux besoins potentiels de la population bourguignonne.

Les intervenants de l’IFMK de Dijon comprennent :

  • Des médecins, pour l'enseignement clinique, issus dans leur grande majorité, du CHU et de la faculté de médecine
  • Des masseurs-kinésithérapeutes cadres de santé ou experts issus du CHU, ou praticiens libéraux 
  • Des masseurs-kinésithérapeutes maîtres de stage dans les différents services hospitaliers ou dans les centres de soins publics ou privés de la région
  • Des enseignants issus d’autres formations : avocats, pharmaciens, professeurs d’anglais, ergothérapeutes, psychologues, comptables, etc.

Les étudiants peuvent ainsi bénéficier d'un enseignement (théorique et pratique) adapté à la rélaité de l'exercice professionnel.

En 50 années d’existence, l'IFMK Dijon a formé près de 2.000 professionnels.